Christian Sanna : Lettres perdues

 

LETTRES PERDUES, DES CENTAINES DE PHOTOGRAPHIES DE CHRISTIAN SANNA DISSEMINEES DANS ANTANANARIVO

En mars 2021, dans le cadre de l’exposition Chère Embona du photographe Christian Sanna, la Fondation H – Antananarivo et l’artiste ont lancé le projet Lettres perdues. Le dispositif a consisté à imprimer deux photographies de l’artiste en plusieurs centaines d’exemplaires, sur du papier journal, qui ont été partagées, avec l’appui de la start up Katro&co et en présence de l’artiste, en deux lieux stratégiques de la street food à Antananarivo : au kiosque de Mofo Akondro de Selesy, et chez Dada Edy mpivarotra koba (Isoraka). Les clients ont eu la surprise de découvrir les œuvres sur l’emballage de leur encas.

Christian Sanna a débuté la série Lettres à Embona, en 2013 et l’a présentée à la Fondation H – Paris du 2 décembre 2020 au 23 janvier 2021. Le mot ‘Embona’ fait référence à la nostalgie, à la réminiscence, en malgache. Chère Embona est le deuxième volet de la série présentée à la Fondation H – Antananarivo du 15 février au 26 mars 2021.

 

Christian Sanna, Lettres perdues © Fondation H

 

Christian Sanna, Chère Embona © Fondation H