Hors les murs

ANTANANARIVO LIGNE 11 S’INVITE A L’HOTEL DE VILLE D’ANTANANARIVO

Vue de l’exposition ‘Antananarivo Ligne 11’ à la CUA (Antanarivo, Madagascar)

La Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA), dans sa volonté politique de promouvoir l’art est la culture, a ouvert les portes de l’Hôtel de Ville à l’exposition Antananarivo Ligne 11, conçue par la Fondation H, du 10 mars au 26 avril 2021, après avoir été présentée pour une première fois à la Fondation H – Antananarivo début 2021.

L’exposition Antananarivo Ligne 11, est une proposition artistique construite autour d’une scénographie représentant la circulation, la déambulation et le déplacement dans la capitale de Madagascar. Cette exposition invite à rêver la ville, à l’imaginer et à l’aborder à travers des œuvres pluridisciplinaires proposées par 10 artistes contemporains : Aina Zo Raberanto, Bloumorof, Carine HCR, Didier Montagné, Gad Bensalem, Hazokely, Lowett, Sexy Expédition Yéyé, Tsiry Kely Panda, Yves Robinson.

En savoir plus…

COMMISSION DE QUATRE ARTISTES MALGACHES POUR DES PROJETS DE STREET ART DANS DES ÉCOLES PUBLIQUES

Entre avril et juin 2021, la Fondation H – Antananarivo et la Fondation Axian ont travaillé de concert pour mettre en place un projet autour du street art, afin de faire réaliser, par quatre artistes de premier plan sur la scène malgache, des fresques murales à hauteur d’enfant dans des écoles préscolaires publiques d’Antananarivo.

En savoir plus…

LETTRES PERDUES, DES CENTAINES DE PHOTOGRAPHIES DE CHRISTIAN SANNA ESSAIMÉES DANS ANTANANARIVO

Projet ‘Lettres perdues’ à Antananarivo de Christian Sanna, dans le cadre de l’exposition ‘Chère Embona’

En mars 2021, dans le cadre de l’exposition Chère Embona du photographe Christian Sanna, la Fondation H – Antananarivo et l’artiste ont lancé le projet Lettres perdues. Le dispositif a consisté à imprimer deux photographies de l’artiste en plusieurs centaines d’exemplaires, sur du papier journal, qui ont été partagées, avec l’appui de Katro&co et en présence de l’artiste, en deux lieux stratégiques de la street food à Antananarivo : au kiosque de mofo akondro de Selesy, et chez Dada Edy mpivarotra koba (Isoraka).

Les clients ont eu la surprise de découvrir les œuvres sur l’emballage de leur encas. Une démarche qui a suscité la curiosité, la discussion et a entrainé des visites à l’espace d’exposition de la Fondation H – Antananarivo.